Skip to Content

Le Vetiver

Le vetiver est une graminée sauvage de la famille des poacées, originaire des régions tropicales, dont le genre principal est Chrysopogon ou Vetiveria. Il est employé depuis la nuit des temps dans l'industrie de la parfumerie mais aussi dans celle de l'aromathérapie.


Botanique

Une douzaine d'espèces et de sous-espèces ont été répertoriées, la plus connue étant Chrysopogon zizanoïdes, le vetiver vrai, originaire de l'Inde où sa culture est ancestrale.
Notons également Chrysopogon nigritanus, originaire d'Afrique du sud , ou Chrysopogon nemoralis, cultivé en Asie du sud-est, principalement au Vietnam.

Morphologie

Le vetiver pousse sous forme grosses touffes, de couleur vert tendre à foncé, dotées d'un système racinaire puissant et profond, de type rhizomateux, permettant un« ancrage » solide dans les terrains même sablonneux. Sa culture est ainsi possible en milieux humides ou secs.

Parties utilisées

Seules les racines sont destinées à la distillation, pour la parfumerie et l'aromathérapie.
On obtient une huile essentielle à forte odeur boisée, herbacée, souvent complexe, largement employée en parfumerie , surtout dans la création de parfums masculins.
Notons que le vetiver cultivé à la Réunion est d'excellente qualité et fournit des essences de haute valeur, contrairement aux sous variétés ci-dessus décrites, moins riches en principes actifs et de ce fait souvent frelatées par adjonction d'arômes de synthèse.

Attention : les conditions de conservation des rhizomes, les techniques de distillation par entrainement à la vapeur d'eau à basse température, doivent impérativement être optimums, au risque sinon d'avoir des huiles de faible qualité, voire nocives. Attention également aux pseudo huiles essentielles obtenues par macération de la plante totale.


Composition chimique


L'huile essentielle de vetiver est une huile polymoléculaire d'une grande complexité chimique, et constituée de :

  • Sesquiterpènes : vétivène, vétivazulène, tricyclovétivène
  • Sesquiterpénones : vétivones
  • Esters sesquiterpéniques :acétate de vétivényle
  • Sesquiterpénols : vétivénol, tricyclovétivénol

La composition est sujette à des variations considérables, en fonction du lieu de production, des modalités culturales, voire de l'existence de cueillette de végétaux sauvages, et bien évidemment des modalités de récolte, d'entreposage, et de distillation.
C'est ainsi que l'on peut rencontrer de gros problèmes avec beaucoup d'H.E asiatiques, suite à des contaminations lors de l'entreposage, ou des techniques de distillation entrainant des dénaturations des principes les plus thermosensibles

La plupart des composés sont synthétisés par l'industrie, d'où un risque de trouver des huiles essentielles de synthèse peu ou pas efficaces car de composition incomplète ou erronée.

  • Vétivène

Il favorise la circulation veineuse, possède une action vasocontrictive sur les capillaires et petits vaisseaux.Il est douée d'une action hormon like sur l' axe hypothalamo hypophyso surrénalien et ovarien, entraînant une stimulation des sécrétions ovariennes et cortico surrénales Enfin, il est responsable d'un phénomène de stimulation du système immunitaire avec augmentation du taux des gammaglobulines ( ceci reste toutefois à confirmer)

  • Acétate de vétivényle 
     

Il favorise la détente et l'endormissement, certains auteurs décrivant même un effet hypnotique
Il possède des propiétés antispasmodiques par son effet négativant ( porteur de charges négatives), mais sen révèle également très légèrement anti inflammatoire.
Des études en cours tendraient à prouver qu'il est éventuellement doué de propriétés anticonvulsivantes, mais ceci reste encore contesté.

 

  • Sesquiterpénols

Ce sont des monoalcools en C15, de type aliphatiques ou cycliques comme le vetiverol.
Le vetiverol confère à l'H.E de vetiver un fort pouvoir décongestionnant veineux et lymphatique
Par son pouvoir positivant, il est doué d'une action tonifiante de l'organisme.

Remarquons enfin que l'action du vetiver est une action positivante ou négativante en fonction des taux de sesquiterpénols er d'acétate de vétivényle.....malgré tout la plupart du temps, les taux de vetivène sont bien supérieurs à ceux du vetivényle, ce qui explique que l'H.E de vetiver ait plutot un effet négativant, donc « apaisant »

 

Propriétés

  • Immunostimulante : le vetiver peut être employé comme stimulant des défenses immunitaires.
  • Stimulant des corticosurrénales et de la fonction thyroïdienne : le vetiver est un Tonique général et en particulier un tonique glandulaire ( surrénales, pancréas, hypophyse)
  • Veinotonique et artério tonique : le vetiver aura une action bénéfique dans les cas d'insuffisance veineuse ou lymphatique, dans les cas de phlébites modérées.
  • Emménagogue: le vetiver favorise la circulation sanguine utérine et pelvienne, améliorant la fertilité 
  • Enfin, et surtout, le vetiver est utilisé pour son action apaisante et lénifiante, et même pour ses propriétés anti spasmodiques......

 

Indications

  • Dermatologie : mise à profit de ses propriétés anti inflammatoires modérées, vaso constrictives et décongestionnantes veineuses dans les cas de syndromes eczématiformes, réactions urticariennes
  • Infectiologie / immunologie : toutes les affections entraînant une immunodépression. Stimuler les défenses aux changements de saison en est une des principales indications.
  • Phlébologie : traitement d'appoint des phlébites, lymphangites, toutes stases veineuses
  • Hépatologie : Le vetiver est fréquemment utilisé dans les cas de congestion hépatique, d' insuffisance pancréatique chronique ( attention jamais sur pancréatites )
  • Endocrinologie : En stimulation des fonctions ovariennes et testiculaires, le vetiver peut être employé, entre autres, dans les cas d' hypo gonadisme lié ou non à l'hypothyroïdie
  • Neurologie : Le vetiver est un excellent traitement d'appoint du nervosisme, et peut être envisagé en tant qu' anxiolytique léger.


Quelques exemples d'utilisation

  • Congestion hépatique : associer Helychrysum, Vetiver et Gaulthérie ( une goutte de chaque par 20 Kg matin et soir, sur un support neutre, lors des repas)
  •  Pour faciliter la mise bas : associer Vetiver et Thymus vulg var linalol, deux gouttes de chaque dans 10 ml huile de noisette. Masser abdomen et région périnéale tous les ¼ heure
  • Pour acceptation de la saillie : associer Vetiver, Sauge officinale ( une goutte de chaque sur un support neutre le matin des saillies, pour 20 kg)
  • « eczema sec » associer lavande officinale, vetiver et huile végétale de Rosa rub et de Calophylle ( 2 gouttes de chaque dans 3 ml de chaque huile végétale, 2 applications par jour)
  • Brûlures légères : Associer vetiver, lavandula latif cincolifera et huile végétale de rosa rub. ( deux gouttes de chaque dans 5 ml huile végétale, 3 applications par jour)
  • Phlébites : associer hélychrise, vetiver, Artemisia drac dans de l'huile végétale neutre ( amande douce) , à raison de deux gouttes de chaque dans 5 ml huile, 2 applications par jour
  • Hypercholestérolémie : Helychrysum, Vetiver, HV de rosa rub, un goutte de chaque, 1 ml d'huile végétale, à faire avaler une fois par jour..( pour 20 kg)
  • Nervosisme : associer vetiver, valeriana, et ravensara aromatica, une goutte de chaque sur un support neutre, max deux fois par jour pour 20 kg.
     
    Il faut noter que ces indications ont trait aux chiens de plus de 8 mois, hormis les femelles en gestation.
    Unéventuel usage dans l'espèce féline doit être soumis à un contrôle strict par un vétérinaire.
     

Pour de plus amples renseignements, n'hésitez pas à nous contacter via la rubrique Contact du site.

haut-de-page