Skip to Content

L'Eglantier

L'églantier, Rosa canina, est un petit arbuste dont les rameaux portent de rudes épines. Il appartient à la vaste famille des rosacées et prospère dans toutes les régions tempérées de l'Europe, où il affectionne les régions de basse altitude, formant souvent des haies ou d'inextricables sous bois.
Pour l'anecdote, sa racine était censée guérir les personnes et animaux enragés, d'où son appellation de rosier des chiens, Rosa canina.

Botanique

L'églantier est un arbrisseau aux fortes tiges cylindriques dressées, recouvertes de puissantes épines recourbées.
Sa taille atteint 3 voire 4 mètres, pour peu que la pluviométrie soit importante.
Ses feuilles sont alternes et composées, chaque foliole ayant une forme elliptique et un bord crénelé.
Notons que le pétiole de chaque feuille comporte deux stipules à sa base.
Les fleurs, appelées églantines, sont formées d'une corolle simple comportant cinq pétales de couleur blanc rosé, de nombreuses étamines et d'un réceptacle floral. Ce dernier prend la forme d'une urne contenant en son extrémité inférieure les carpelles ou organes femelles.
Les fruits, les célèbres cynorrhodons ou non moins célèbres gratte-culs, sont de forme ovale, de couleur rouge vif à maturité, et sont en fait de « faux fruits », car les fruit réels sont les minuscules graines velues qui en composent l'intérieur.

Usages autres que médicinaux

L'églantier a de tout temps été utilisé comme porte greffe pour les créateurs de rosiers, car offrant une vigueur et une résistance aux maladies des plus intéressantes.
Certaines variétés aux fleurs nombreuses et parfumées ont même été cultivées en tant que plantes ornementales, les variétés inermes étant alors les plus prisées.
Les parfumeurs orientaux et ceux de Grasse utilisent toujours la fleur d'églantier pour la suavité et la finesse du parfum qu'elle dégage.

Propriétés médicinales et usages

  • Composition  La chair du cynorrhodon est très riche en vitamines C, PP, B en pro vitamine A et en nombreux sels minéraux. Il faut savoir que le taux de vitamine C dans les fruits de l'églantier est plus de vingt fois supérieur à celui de n'importe quel agrume! Le fruit est également riche en pectines et mucilages.
  • Modes d'emploi  Les fruits peuvent être séchés, puis broyés. La poudre obtenue sert alors à faire des tisanes, à raison d'une cuillerée à café de poudre pour une tasse de 20 à 25 cl environ. Les fruits épépinés servent à faire des sirops, des gelées ou des confitures. (confitures malheureusement très sucrées pour nos amis à quatre pattes, car composées d'autant de sucre que de fruit)
  • Indications en usage interne L'églantier est utilisé dans toutes les régions comme antidiarrhéique. Sirop, gelée, confiture et tisanes possèdent la même efficacité. Ainsi, une tisane préparée selon les indications ci-dessus, peut permettre de soigner un chien de 10 Kg à raison de 2 à 3 tasses par jour. Notons qu'il est possible de réaliser des décoctions de racines d'églantier pour les mêmes indications (1 cuillerée à soupe de poudre de racine pour ½ litre d'eau)
                                              L'églantier est également utilisé pour traiter les affections des voies respiratoires hautes et de la gorge. Les fruits frais sont alors fendus et mis à infuser durant 5 minutes. (une dizaine de fruits pour une tasse de 25 cl). Cette tisane possède également des vertus toniques et reconstituantes, permettant de lutter contre la fatigue due à l'état fébrile.
                                              Les infusions de fruits secs sont également employées pour leurs vertus sédatives et diurétiques.
  • Indications en usage externe Les infusions de pétales sont un excellent remèdes des petites irritations oculaires, en balnéation ou en compresses.
                                               Un macérat alcoolisé de fleurs séchées, à raison de 12 grammes de pétales séchées dans un demi litre d'éthanol, peut être utilisé pour traiter les coupures et plaies diverses. Imbiber des compresse et appliquer sur les plaies à traiter. Il est possible également de fabriquer un onguent en mélangeant ½ cuillerée à café de ce macérat dans une cuillerée à soupe de pâte d'argile verte.

Vous trouverez d'autres indications dans nos ouvrages en vente dans la Boutique de notre site. N'hésitez pas à nous demander conseil via notre rubrique Prestations en ligne.

haut-de-page