Skip to Content

Le Miel

Le miel, est une substance sirupeuse et sucrée fabriquée par les abeilles pour nourrir leur naissain. L’homme le récolte et a appris à  l'utiliser depuis la nuit des temps. Pour le fabriquer, les abeilles récoltent le nectar et parfois le miellat produit par les pucerons. Extrait des rayons de la ruche autrefois par pressage, désormais par centrifugation, le miel est un produit complexe qui concentre vitamines hydrosolubles, telles la vitamine C ou les vitamines du groupe B ainsi que divers minéraux au sein de substances hautement énergétiques comme le glucose et le fructose.

Utilisé depuis toujours comme édulcorant, les Grecs et Egyptiens l’employaient pour traiter les envenimations, les médecins militaires du XVII au XX siècle pour traiter les plaies, les « Grands-mères » pour préparer des tisanes pour endormir leurs enfants. Nombreux furent les usages en médecine vétérinaire, en particulier en tant que véhicule pour de nombreux médicaments.

Le miel est avant tout un aliment à destination des humains. Son index glycémique élevé doit le réserver en tant qu’aliment à la consommation humaine. Toutefois, le miel a un pouvoir édulcorant supérieur à celui du sucre et fait « moins grossir ».
Mais le miel a également des vertus thérapeutiques : il est émollient, antiseptique et cicatrisant et peut souvent exprimer tout ou partie des vertus des plantes que les abeilles ont butiné.

  • En médecine naturelle de nos compagnons à quatre pattes, le miel peut avoir les usages suivants

Les constipations modérées des chiots peuvent être soignées avec l’administration d’eau minérale tiède additionnée de miel d’acacia, à raison de ½ cuillerée à café de miel pour ½ verre d’eau.

Le Miel comme excipient : Le miel peut servir de véhicule pour l’administration au chien des huiles essentielles ou pour celle de certains extraits de plante médicinale. Il est possible de faire de petites boulettes de miel avant de les déposer dans une assiette au réfrigérateur. Ainsi durcie, la boulette de miel pourra être additionnée du remède, pétrie entre les doigts brièvement pour ne pas la ramollir, avant d'être administrée aisément au chien.

Usage externe : Le miel, en application externe, sera employé pour ses vertus antiseptiques et cicatrisantes. Dans le cas de blessure ou de brûlure superficielle, il faut en étaler une couche mince sur la lésion, puis recouvrir la lésion ainsi traitée d’une gaze avant de faire le pansement qui ne doit pas être occlusif. Le nettoyage devra être fait avec du miel, jamais avec de l’eau qui diminuerait l’action du miel. Il faut choisir un miel liquide, comme le miel d'acacia, dans le but de faciliter l'application.

Miel et allergie : Notons également une application du miel plus anecdotique : Certains auteurs préconisent l’absorption d’un "pois" de miel chaque matin durant le mois qui précède la floraison du végétal auquel le patient est allergique. Ainsi du miel de bruyère sera administré chez les chiens allergiques au pollen de bruyère. La présence de grains de pollen du végétal en cause dans la composition du miel permettrait de réaliser une forme de désensibilisation naturelle par voie orale.

  • Attention

Le miel ne doit jamais être administré à un chat, animal chez qui l'administration de miel peut occasionner des troubles sévères.

Retrouvez bien d'autres usages du miel dans les ouvrages Maux et Remèdes et La pharmacie naturelle des premiers soins en vente dans la Boutique du site

haut-de-page