Skip to Content

Le Bleuet

Le bleuet est une plante adventice des champs de céréales qui a malheureusement disparu avec l'usage intensif des désherbants. Avec l'essor de l'agriculture biologique il réapparait, sans doute aussi du fait qu'il a été planté en bordure de nombreux jardins en raison de sa beauté et de sa rareté.

Botanique et composition

Le bleuet des champs, Centaurea cyanus, appartient à la famille des Astéracées.
C'est une plante annuelle, au tiges verdâtres portant de longues feuilles lancéolées.
Ses fleurs bleues, mais parfois également blanches ou rosées, sont disposées en capitules et poussent de mai à juillet. Elles ont la forme d'un petit entonnoir aux bords étalés.
Le bleuet est dit messicole, car se développant à la période des moissons.
Il est présent dans toutes nos régions, plus fréquemment en plaine et dans les zones de moyenne montagne.
Le bleuet contient des pigments organiques essentiellement la centaurine, la cichorine, un glucoside, des saponines, des tanins et des mucilages.

Utilisations en usage externe

  • Usages oculaires

Le bleuet a longtemps été considéré comme LA plante des affections oculaires inflammatoires.
D'où son nom vernaculaire et folklorique de « casse lunettes »!
On emploie les infusions de bleuet pour soigner les conjonctivites, les irritations dues aux atmosphères poussiéreuses, froides ou chaudes, et parfois aussi les orgelets.
On peut l'utiliser en irrigations oculaires, et sous forme de compresses imbibées.

  • Autres usages externes

Les décoctions de bleuet peuvent être employées pour traiter les stomatites légères, en raison de leur pouvoir adoucissant sur les irritations des muqueuses.
Les décoctions et tisanes de bleuet sont également utilisées pour traiter les plaies ulcéreuses, car elles favorisent la circulation capillaire.
Des compresses tièdes de décoction peuvent aider à accélérer la résorption des hématomes.
Les propriétaires de chien au pelage blanc pourront utiliser une infusion de bleuet en tant qu'eau de rinçage, de façon à rendre le poil d'un blanc plus éclatant!

  • Préparation

Faire infuser durant 15 minutes 6 à 8 grammes de fleurs de bleuet séchées dans deux litres d'eau. Filtrer soigneusement à travers une étamine après avoir laissé refroidir.
Pour une infusion à usage oculaire, il est possible d'améliorer le pouvoir adoucissant et décongestionnant en utilisant le mélange suivant: 5 grammes de fleurs de bleuet, 5 grammes de fleurs de mélilot et 10 grammes de feuilles de plantain dans 1 litre et demi d'eau. Laisser infuser 15 à 20 minutes, puis filtrer à travers une gaze fine.

Utilisations en usage interne

Elles sont beaucoup plus rares, du moins dans nos régions.
L'absorption d'infusions de bleuet permettrait de maitriser certains épisodes fébriles, si l'on se réfère à certaines pharmacopées du nord de l'Europe.
De même, ces mêmes pharmacopées préconisent l'usage du bleuet en tant que antirhumatismal. Mais il faut alors utiliser une macération de poudre de plante totale, à raison de 20 grammes de poudre pour un litre d'eau (ou mieux d'eau additionnée de 20 %d'alcool), la macération durant 10 à 12 jours.
L'infusion de bleuet peut être utilisée pour favoriser la diurèse aqueuse et pour traiter certains troubles gastriques de type rétention gastrique. C'est un diurétique léger et un stimulant de la vidange gastrique.

Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à vous reporter à la rubrique Contact de notre site, et à consulter nos ouvrages en vente dans la Boutique du site

haut-de-page