Skip to Content

L'Artichaut

L'artichaut, cynara scolimus, est un légume qui nous vient des régions méditerranéennes, via l'Italie au XVI siècle. S'il a toujours été consommé pour ses qualités gustatives, la tisane fabriquée à partir de ses feuilles, amère et d'un vert foncé, est utilisée depuis fort longtemps pour ses propriétés dépuratives au niveau hépatique et pour ses vertus diurétiques.

Botanique

L'artichaut est une grande plante de la famille des astéracées, dont il existe trois ou quatre formes sauvages. Lui même est un chardon cultivé issu du chardon sauvage Cynara cardunculus, et dont la variété soeur est également un légume apprécié, le Cardon.
Il possède une tige puissante, cannelée, pouvant atteindre 1,80 m de hauteur, et ses feuilles sont grandes, découpées et épineuses, d'une couleur vert foncé.
La partie consommée est le capitule floral que l'on récolte avant qu'il ne s'ouvre, donc avant la floraison réelle. Les feuilles d'artichaut sont donc en fait des bractées, le « fond d'artichaut » étant le réceptacle floral.
Les multiples fleurs du capitule varient du bleu azur au violet foncé selon la variété d'artichaut.

Propriétés pharmacologiques

  • Pouvoir antioxydant

L'artichaut aurait, juste derrière certaines épices comme le curcuma, une activité anti oxydante parmi les plus puissantes, de par sa richesse, entre autres, en polyphénols et flavonoïdes. Rappelons que ce sont ces substances qui donnent également leurs propriétésanti oxydantes aux fruits rouges telles que l'airelle canneberge.
Les extraits d'artichaut retardent et diminuent l'oxydation du « mauvais cholestérol », empêchant ainsi celui-ci de se déposer sur la paroi des vaisseaux et de former alors des plaques d'athérome responsables de la diminution du flux sanguin en aval.

  • Activité hépatoprotectrice

De nombreuses substances présentes dans le suc d'artichaut, comme la cynarine ou la les acides chlorogéniques, semblent pouvoir réduire un phénomène appelé peroxydation des lipides et diminuer ainsi la toxicité des produits issus de cette peroxydation. Cela expliquerait que l'artichaut aie de réels pouvoirs protecteurs sur les cellules du foie.

  • Activité cholérétique

Des études récentes menées chez le rat ont démontré que l'administration itérative d'extraits aqueux d'artichaut provoquait une nette augmentation de la sécrétion biliaire, semblable voire supérieure à celle provoquée par les plus puissants cholérétiques de synthèse. En outre, les cellules hépatiques voient alors leur capacité de synthèse du cholestérol diminuer.

  • Protection cardiovasculaire et pouvoir diurétique

Les extraits d'artichaut ont démontré leur efficacité sur le phénomène de vasodilatation en augmentant la synthèse et la libération de monoxyde d'azote par les cellules de la paroi interne des vaisseaux. En effet, il est connu depuis longtemps, que le monoxyde d'azote ainsi produit par ces cellules endothéliales, est reponsable du relachement des cellules musculaires de la paroi des vaisseaux. Grâce à l'artichaut le flux sanguin dans les divers vaisseaux de l'organisme est facilité, ce qui améliore la fonction cardiaque et rénale.
La présence d'autres substances intervient également pour expliquer l'augmentation de la diurèse provoquée par l'administration d'extraits d'artichauts.

Usages médicinaux

La phytothérapie traidtionnelle, mais aussi l'agence du médicament, reconnaissent à l'artichaut sous toutes ses formes des vertus cholérétiques, cholagogues et de diurèse aqueuse.
Traidtionnellement l'artichaut est utilisé sous forme de tisanes de feuilles ou de jus extrait des bractées mais aussi de tiges et de feuilles.
De nos jours il existe des présentations plus pratiques telles les gélules d'extraits secs, car dépourvues de toute amertume.

  • L'artichaut trouvera donc ses indications dès qu'il est souhaitable de stimuler et/ou protéger la fonction hépatique:

Affections provoquant des atteintes hépatiques: piroplasmose, intoxications diverses, leptospiroses, obésité....
Ralentissement du transit digestif (l'afflux de bile étant alors laxatif)

  • Mais aussi dans les maladies où une augmentation de l'élimination rénale de l'eau est nécessaire:

Insuffisance rénale chronique de l'animal âgé
Toutes les affections décrites précédemment, car la plupart d'entre elles provoque également une atteinte rénale.
Les affections rhumatismales, dans lesquelles une augmentation du taux d'élimination des déchets azotés est gage d'amélioration....

  • Pour mémoire, notons qu'en certaines régions il existe également des usages externes de l'artichaut:

Emplâtres de feuilles broyées pour aider à la maturation des abcès.
Bains additionnés d'extraits d'artichauts pour traiter par voie externe les hépatites et autres affections du foie....sous réserve!

  • Contre indications

Les obstacles sur les voies biliaires, le cholédoque ou la vésicule: les calculs biliaires en tot premier lieu.
Les allergies aux plantes de la famille des astéracées, en rappelant notamment les allergies croisées avec la Camomille.
Un usage trop prolongé pourrait entraîner une certaine toxicité et des atteintes hépatiques

 

Pour de plus de détails, n'hésitez pas à consulter nos ouvrages en vente dans la Boutique du site ou à nous demander conseil via la rubrique Prestations en ligne.

haut-de-page