Skip to Content

La Mélisse

La mélisse, originaire de l'est du bassin méditerranéen, s'est progressivement répandue dans toute l'Europe, depuis les coins ombragés de nos jardins, jusqu'aux bordures des chemins campagnards et aux rives fraîches de nos ruisseaux. La mélisse officinale, Melissa officinalis, est une plante herbacée médicinale, vivace, de la famille des lamiacées. Son odeur citronnée la fait également appeler citronnelle.

Botanique

La mélisse est une plante pouvant atteindre 90 cm de hauteur.
Ses tiges puissantes et dressées ont une section carrée, leurs quatre angles étant fortement nervurés.
Les feuilles sont petites, vert tendre à intense, de forme ovale et aux bords dentelées.
La mélisse se reconnaît aisément au fait que ses feuilles libèrent des senteurs de citron lorsqu'on les écrase.
Les fleurs, de couleur blanche, ont des pétales de un centimètre ou plus, formant un tube ou une clochette.
En raison de ses propriétés médicinales connues depuis la nuit des temps, la mélisse est cultivée dans de nombreux jardins, très facilement.
Elle a conquis l'Amérique du Nord après avoir été embarquée dans les bagages des colons du Mayflower au XVII siècle.
C'est une plante que nous ne pouvons que vous conseiller de cultiver dans vos jardins de simples, voire même sur vos balcons. Plante vivace, vous n'aurez aucun mal à la cultiver, pour peu que vous entreteniez un minimum de fraîcheur au niveau de la terre où vous l'aurez semée.

Composition et Propriétés

Seules les feuilles et les tiges sont utilisées en phyto aromathérapie,  nous ne parlerons donc que de leur seule composition.
La mélisse est riche en divers polyphénols à propriétés antivirales.
L'huile essentielle qu'on en extrait est composée de citral, de citronellol qui expliquent son arôme.
Elle comporte de l'eugénol qui justifie son léger effet anti infectieux.
Elle renferme, en outre, des flavonoïdes et des triterpénoïdes, certains d'entre eux pouvant expliquer l'odeur nauséabonde que prend la mélisse au moment de la floraison.
Enfin, elle contient du géraniol, mais en quantité très faible, ce qui permet de l'employer chez nos amis à quatre pattes.

Utilisations

La mélisse est réputée depuis les grecs et les romains pour ses propriétés calmantes, apaisantes.

  • Elle semble réguler l'influx nerveux au niveau du système sympathique, ce qui explique ses vertus antispasmodiques digestives, tant au niveau de l'estomac que du côlon.
  • De même, elle a un léger effet apaisant au niveau cardiaque. Elle pourrait apaiser certaines formes modérées de tachycardie.
  •  La mélisse est utilisée en infusion pour ses vertus apaisantes et sédatives, dans le cadre du stress, du nervosisme entre autres.
  •  Elle est aussi utilisée pour ses propriétés carminatives et stomacales, favroisant appétit, digestion et diminution des fermentations gastro intestinales.
  • Enfin, elle pourrait permettre de lutter contres certaines infections virales bénignes.

Modes d'emploi

  •  La tisane

Elle se prépare à raison de 50 g de feuilles dans ½ litre d'eau bouillante, en respectant un temps d'infusion de 10 min.
Elle peut se conserver 1 jour ou deux, mais pas plus, en bouteille fermée au réfrigérateur.
Elle sera utilisée, par exemple, pour diminuer le nerviosisme lié aux visites médicales, aux voyages, aux déménagements.
Associée, par exemple, au romarin ou au thym, elle permet de prendre en charge les troubles digestifs mineurs.
Elle s'utilisera à la dose d'une tasse pour 10 Kg et par jour, éventuellement sucrée au miel pour nos amis les chiens. ( pas de miel pour les minous)

  •  L'huile essentielle de mélisse

On réservera son usage aux animaux adultes, et plutôt en usage externe.
On favorisera les huiles essentielles d'origine européenne.
En cas d'administration par voie orale, il faut veiller à ne pas dépasser deux gouttes par 10 Kg et par jour.
En massage, au niveau de la région gastrique par exemple, on emploiera 4 ou 5 gouttes diluées dans 1 cuillerée à soupe d'huile végétale.

  • En usage externe

Une infusion très forte ou une macération alcoolique de feuilles fraîches, peuvent être employées pour désinfecter ou faire cicatriser de petites plaies.
L'application d'un emplâtre de feuilles pilées peut aider à faire mûrir un abcès.
Enfin, la mélisse, si elle attire les abeilles (d'où son nom, melissophullon en grec signifiant plante aux abeilles), repousse les moustiques : Disposer des bouquets de mélisse chez soi, à l'entrée des niches peut aider à repousser ces fâcheuses bestioles. De même pourra-t-on déposer quelques gouttes d'huile essentielle de mélisse sur les colliers de nos compagnons à cet effet.

Enfin n'oublions pas ses nombreux usages en tant qu'aromate en cuisine ou pâtisserie, ainsi que les nombreuses liqueurs ou préparations pharmaceutiques réservées à l'usage humain en raison de leur forte teneur en alcool: Qui de nous ne connaît pas la célèbre Eau de Mélisse des Carmes Boyer?
Une goutte sur un sucre a ravigoté et apaisé plus d'une Grand Mère!


Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous poser vos questions via la rubrique Contact du site, ou en consultant nos ouvrages en vente dans la Boutique du site.

haut-de-page