Skip to Content

La Bourdaine

La Bourdaine, Frangula alnus ou Rhamnus frangula est un arbuste de 2 à 7 mètres de hauteur, appartenant à la famille des Rhamnacées. Elle pousse en milieu humide et peu exposé aux fortes chaleurs. Son écorce est utilisée depuis l'antiquité comme laxatif.

Botanique

Les tiges de plusieurs mètres de haut portent de nombreux rameaux, desquels poussent des feuilles alternes et pétiolées.
Ces feuilles sont de forme ovale, de couleur verte, ternes pour leur face supérieure, luisantes et vernissées pour leur face inférieure. Elles portent de sept à neuf paires de nervures saillantes et parallèles.
Les fleurs, de petite taille et de couleur verdâtre, donnent des fruits dont la couleur varie du vert tendre au noir intense en passant par le rouge vif, en fonction du degré de maturité.
Les fruits sont très appréciés de la faune sauvage, tout particulièrement des chevreuils. Très sucrés, ils sont toutefois toxiques pour un grand nombre d'espèces animales et pour l'homme.

Répartition géographique

La bourdaine est répandue dans toute l'Europe, hormis dans les régions sub boréales et méditerranéennes.
En effet, on la rencontre dans les zones de sous bois, en lisière des forêts, aussi bien en moyenne montagne qu'en plaine, pour peu que le terrain soit humide, voire même très humide.
C'est pourquoi elle est très rare sur le pourtour méditerranéen en raison des fortes chaleurs estivales et du manque d'eau. De même, craignant les froids extrêmes, sa zone d'expansion s'arrête au sud des pays scandinaves.

Composition et propriétés

Les fruits de la bourdaine contiennent divers alcaloïdes, dont l'un d'entre eux a de puissants effets psychotropes, rendant leur consommation dangereuse chez l'enfant et chez nos compagnons à quatre pattes.
L'écorce fraîche, mais aussi les fruits à moindre échelle, contient divers composés anthracéniques toxiques, dont les effets émétiques peuvent être très dangereux.
Le séchage de l'écorce permet leur transformation en anthraquinones.
Ces dernières ont des propriétés laxatives stimulantes assez marquées. Mais elles sont irritantes pour la muqueuse du colon et leur utilisation doit ainsi en être limitée en durée et en fréquence.

Usages médicinaux internes

  • Propriétés laxatives

L'apothicaire Matthioli la recommandait déjà au XVII° siècle pour ses vertus laxatives et dépuratives, ce qui, à l'époque, revêtait à peu près la même signification.
Si l'on n'utilise pas la forme gélule de poudre végétale, la décoction se prépare en faisant bouillir 40 grammes d'écorce séchée dans un litre d'eau durant une demi-heure.
Cette décoction est très amère et sera sucrée au miel pour les chiens uniquement. Elle s'administre à raison de 2 tasses une fois par jour pour un animal de 10 Kg en cas de constipation légère.
A plus forte dose, on obtient un effet purgatif drastique pouvant être dangereux, car entraînant dysenterie, selles hémorragiques et colite aiguë.
La bourdaine est présente dans de nombreux médicaments laxatifs, vétérinaires ou non, associée à d'autres plantes ayant des propriétés semblables, tel le Séné par exemple.

  • Propriétés anthelmintiques

L'administration deux fois par semaine d'une petite tasse de décoction pour 10 Kg de poids, permettrait de débarrasser chiens et chats de leurs vers ronds. Veiller à ne pas dépasser cette dose sous peine d'observer l'effet laxatif.

  • Autres usages

Dans les montagnes pyrénéennes, les fleurs de bourdaine étaient utilisées en infusion en tant que somnifère ou pour leurs vertus apaisantes. Ainsi les bergers en donnaient-ils aux chiens trop nerveux. Nous ne pouvons confirmer pour l'heure cette propriété de la bourdaine.

Usages médicinaux externes

Peu de données existent sur ces usages externes.
Toutefois, l'un d'entre eux mérite toute notre attention.....
Dans quelques régions de France, tout particulièrement en Bretagne, la bourdaine était utilisée pour débarrasser enfants et animaux de leurs poux.
On prépare à cette fin une lotion à l'aide d'écorce de bourdaine et de vinaigre bouilli. On fait bouillir un litre de vinaigre blanc dans lequel on a ajouté  à froid deux belles poignées d'écorce séchée.
On traite enfants et animaux en les lavant à l'éponge deux fois à une semaine d'intervalle à l'aide de cette lotion.

Pour d'autres infos, n'hésitez pas à nous demander conseil via notre rubrique Contact, ou consulter nos ouvrages en vente dans la Boutique du site.

haut-de-page