Skip to Content

Métaldéhyde : une intoxication fréquente

Dès qu’arrive la belle saison, nombreux sont les jardiniers amateurs qui dispersent dans leurs jardins des granulés de limacide pour se débarrasser de ces hôtes encombrants qui dévorent leurs laitues. Malheureusement, ces granulés sont attirants et dévorés par nos amis les chiens, car le métaldéhyde qui les compose a un goût fortement sucré.

Le métaldéhyde ingéré va passer très rapidement la barrière digestive, puis circuler dans le sang et atteindre le système nerveux central. Cette substance est assez fortement irritante pour les muqueuses du tube digestif, et possède des propriétés convulsivantes, son mécanisme d’action exact au niveau cérébral n’étant pas élucidé totalement à ce jour.

Les symptômes

Les tous premiers symptômes surviennent quelques heures après l’ingestion.
On observe une hyper salivation, des troubles de l’équilibre et du comportement.
Le chien bave en abondance, titube, peut sembler désemparé ou agressif.
Des difficultés respiratoires apparaissent ensuite. Ainsi une dyspnée bruyante s’installe-t-elle, consécutive à la présence en très grande quantité de sécrétions bronchiques qui encombrent les voies respiratoires.
Enfin, l’animal tombe en décubitus latéral et présente des crises convulsives avec une hyperthermie marquées.
Non traitées, ces convulsions aboutissent souvent à la mort.

Le traitement

Si l’ingestion est récente, le praticien tentera de faire vomir l’animal et le gardera en observation.
Si les crises sont installées, l’animal sera mis en perfusion pour augmenter l’élimination rénale du toxique et sous anti convulsivants, comme le Valium ND par exemple.
Il n’existe pas d’antidote spécifique.

En cas de suspicion d'ingestion de limacide, ne tentez rien par vous même, en particulier ne faites pas avaler de lait.
Conduisez votre animal au plus vite chez votre vétérinaire.

haut-de-page