Skip to Content

Les Callosités

Les callosités sont des zones de peau de forme arrondie, proéminentes, dépilées et kératinisées, apparaissant au niveau des points de contact avec le sol.

Symptômes

  • Anomalies cutanées rencontrées essentiellement chez le chien, les callosités se rencontrent au niveau des coudes, de la pointe du jarret, voire au niveau du sternum chez certaines races prédisposées comme le teckel ou le braque de Weimar, par exemple. Très souvent les races de grande taille comme le berger allemand sont plus touchées statistiquement.
  • La plupart du temps les zones touchées sont parsemées de crevasses, de couleur grisâtre voire noirâtre. L'aspecte dépilé et en relief est du au développement d'une hyperkératose.
  • Les animaux couchant à même le sol sur des sols durs, cimentés tout particulièrement, sont plus fortement enclins à développer cette pathologie.
  • Dans la très grande majorité des cas la présence des callosités est parfaitement supportée, seul l'aspect esthétique pouvant ennuyer le maître. Si elles deviennent gênantes de par un volume trop important, une ablation peut être envisagée.
  • Par contre, si une infection se développe, une complication dénommée appelée pyodermite des points de pression apparaît, provoquant la formation de plis profonds au sein de la masse hyperkératosique. Ces plis deviennent alors le siège de macérations malodorantes, puis de suppurations se traduisant par des plaies cutanées et des fistules.

Traitement

  • Le traitement des callosités non infectées consiste en une exérèse chirurgicale accompagnée d'une immobilisation d'une durée de 15 jours environ pour permettre une bonne cicatrisation.
  • Le traitement des pyodermites calleuses fait tout d'abord appel à une antibiothérapie par voie orale de longue durée, si possible basée sur un antibiogramme. Une application de pommades émollientes, antiseptiques et antiinflammatoires peut être envisagée.
  • Il faut reconnaître que la chirurgie d'ablation reste la meilleure solution. Elle doit impérativement être suivie de la pose de pansements rembourrés pour protéger les zones opérées et par la suite éviter les récidives.

Prévention

  • Elle passe par une amélioration du confort du couchage : matelas en mousse, voire matelas anti escarres,.
  • Mais aussi par une hygiène rigoureuse, consistant en des bains réguliers suivis d'un séchage au sèche-cheveux pour assécher totalement la peau. Des applications locales d'antiseptiques peuvent également être envisagées.

Médecines naturelles

Par voie locale, des crèmes ou onguents associant des huiles végétales, de l'aloe véra ainsi que des huiles essentielles antiseptiques et cicatrisantes pourront avoir des résultats parfois spectaculaires. Hélichryse, Lavande officinale, Cyprès, Thym, Centella prouveront ici toute leurs potentialités.

Pour tout renseignement complémentaire n'hésitez pas à nous demander conseil via la rubrique Contact du site et à conuslter nos ouvrages comme Maux et Remèdes ou La Pharmacie naturelle des premiers soins en vente dans la Boutique du site.

haut-de-page