Skip to Content

Toux de chenil

La toux de chenil est une affection qui touche préférentiellement les jeunes chiens.
Il s’agit d’une trachéo-bronchite fébrile, extrêmement contagieuse.
On la rencontre dans les lieux où les effectifs canins sont importants, où la promiscuité est de règle, à savoir les élevages, les animaleries, les pensions canines.

Les facteurs déclenchants

Cette affection est d’origine poly factorielle, associant généralement des virus de la famille des virus parainfluenzae et des herpes virus, ainsi que des bactéries, la plus souvent mise en cause étant Bordetella pertussis.
En effet, les virus font le lit des bactéries, en provoquant une atteinte des muqueuses respiratoires propice au développement ultérieur d’une flore bactérienne pathogène de surface.

Les symptômes

Ce sont des symptômes banals de trachéo-bronchite infectieuse
Une fièvre, une forte toux quinteuse accompagnée d' efforts expulsifs  et d'anorexie, sont les symptômes évidents de cette affection.
Ce qui fait dire au Client en consultation, « mon chien a quelque chose de coincé dans la gorge, docteur » .
Parfois la toux devient émétisante, autrement dit les quintes de toux peuvent aboutir à des vomissements.
Des rhinites provoquant des écoulements séreux puis muco-purulents, des conjonctivites avec un larmoiement important sont fréquemment décrites.
Prise à temps, cette affection sera la plupart du temps bénigne , hormis une durée souvent assez longue. La longueur de cette affection sera d'autant plus importante qu'elle n'aura pas été soignée à temps.
Mais il est de moins en moins rare de voir de jeunes chiots dépérir malgré le traitement, puis mourir des suites de surinfections bactériennes ayant occasionné des broncho-pneumonies gravissimes.

Le traitement et la prévention

Votre vétérinaire mettra en place un traitement antibiotique pour traiter ou prévenir la surinfection bactérienne et prescrira des antitussifs pour soulager votre animal.
Votre chien pouvant être atteint plusieurs fois dans sa vie, il pourrait être utile, et de nombreuses pensions l’exigent, de faire vacciner votre chien.
La plupart des vaccins annuels comportent le vaccin contre le virus parainfluenzae, soit la valence Pi du célèbre CHPPiL .
Il faut penser à pratiquer un mois avant la mise en chenil le vaccin contre Bordetella, la voix intra-nasale étant alors préférable.

Les médecines naturelles

L'Homéopathie, mais encore plus l'aromathérapie, permettront au chien souffrant d'une toux de chenil de récupérer plus rapidement.
Les médecines naturelles offriront à l'animal un confort de vie important, lui garantissant de surmonter cette épreuve plus aisément.

Demandez nous un conseil personnalisé via notre rubrique Prestations en ligne, et pensez à consulter nos Ouvrages en vente dans la Boutique du site.

haut-de-page