Skip to Content

Ehrlichiose canine

Définition

L'ehrlichiose canine est une maladie infectieuse due à l'infection par un micro organisme de la famille des rickettsies, Ehrlichia canis. L'infection fait suite à l'inoculation des rickettsies par une tique dénommée Ripicephalus sanguineus. Le parasite se trouve dans les cellules sanguins mono nucléées appelées monocytes. La maladie sévit chez nous autour du bassin méditerranéen.

Symptômes

  • Période d'incubation de 10 à 20 jours
  • Cortège fébrile : fièvre, prostration, anorexie
  • Ecoulements oculaire et nasal
  • Anémie, chute du taux de globules blancs ( leucopénie), chute du taux de plaquettes ( thrombocytopénie)
  • Saignements de nez ( epistaxis)
  • Epanchements sanguins, dont ecchymoses spontanées et pétéchies

L'ensemble de ces symptômes peut régresser et la maladie devient alors chronique. L'animal maigrit, souffre d'anémie chronique, d'oedèmes déclives ( membres, scrotum ), d'épistaxis.
30 à 40 % des chiens meurent dans les premières phases de la maladie.

Diagnostic

Diagnostic clinique

Très difficile, car tous les symptômes ne sont pas forcément présents et peuvent être évocateurs d'autres pathologies parasitaires, sanguines ou autres

Diagnostic de Laboratoire

  • Frottis sanguin : on recherche la présence des parasites agglomérés au sein des monocytes. Technique fiable mais très complexes car moins de 1% des monocytes sont infestés et les monocytes font partie des globules blancs les moins nombreux
  • Immunofluorescence : mise en évidence des anti corps anti ehrlichia canis. Technique spécifique et très sensible

L'ensemble de ces techniques de laboratoire permet d'établir le diagnostic de certitude et, en particulier, de faire un diagnostic différentiel avec la piroplasmose canine et la leishmaniose, responsables d'anémies et/ou d'épistaxis. ( voir les articles correspondants )

Traitement

En l'absence de traitement, l'ehrlichiose peut rétrocéder, mais les animaux deviennent porteurs chroniques et sont sujets à des récidives.
Le traitement fait appel à deux thérapeutiques :

  • Administration d'antibiotiques de la famille des tétracyclines durant 2 à 3 semaines
  • Transfusions sanguines lorsque l'anémie est trop sévère et les plaquettes en trop petit nombre

Prévention

Elle passe par le port de colliers anti tiques, la destruction des tiques au retour des promenades, car la tique doit rester fixée quelques heures pour être contaminante.

Intérêt des médecines naturelles

Aucune médecine naturelle ne pourra être réellement efficace pour éradiquer les parasites du sang de l'animal malade.
Par contre elles pourront être d'une grande utilité pour aider à la convalescence et dans le cadre de la prophylaxie.

Pour plus d'infos, n'hésitez pas à nous contacter via la rubrique Contactez nous et à consulter les ouvrages en vente dans la boutique du site.

haut-de-page