Skip to Content

Ectropion et Entropion

Ces deux affections des paupières sont fréquentes chez nos amis les chiens, relativement moins chez le chats, occasionnant larmoiement, gêne et douleur. Non traitées, elles peuvent avoir parfois des conséquences redoutables pour l'intégrité de l'oeil touché.
Nous allons les étudier successivement.

L'Ectropion

  • Définition

L'ectropion consiste en une éversion de la paupière, le bord de la paupière se trouvant le plus souvent fortement décollé de la surface du globe oculaire.
La conjonctive de la face interne de la paupière et celle de la sclère, ou blanc de l'oeil, se trouvent ainsi largement exposées à l'air libre, et par la même subissent l'action directe des corps étrangers véhiculés par l'air, l'action du froid ,de la chaleur excessive ou des atmosphères trop sèches.

  • Causes

L'ectropion peut être acquis, congénital ou héréditaire.
Les races à babines pendantes, souvent à peau lâche au niveau de la face, sont sujettes à cette affection.
Ainsi les Cockers, les Saint Hubert, et la plupart des races molossoïdes fournissent-elles la majorité des individus souffrant d'ectropion.
Les ectropions acquis peuvent être la conséquence de blessures des paupières non traitées, de phénomènes inflammatoires, mais aussi de l'âge.
Les chiens âgés voient leurs muscles perdre du tonus, le relachement des muscles orbiculaires entraînant l'ectropion de l'animal âgé.

  • Aspect clinique

Les conjonctives sont irritées, souvent rouge vif, un larmoiement épais, séreux, encombre les culs de sac conjonctivaux et finit par s'écouler sur la face.
Non traité, l'ectropion entraîne fréquemment une infection conjonctivale sévère.
De conséquences moins graves que l'entropion, l'ectropion entraîne souvent une dermite infectieuse de la face, en raison des écoulements qu'il provoque. En effet, les écoulements séreux, voire muco purulents vont entraîner une prolifération de la flore microbienne cutanée, cette prolifération étant alors responsables des dermites, en particulier au niveau des plis de la face. (sillon nasogénien)

  • Traitement

Il ne peut être que chirurgical, en se traduit par une plastie de la paupière.
Celle-ci consiste tout simplement à raccourcir la longueur de la paupière, de façon à ce que son bord puisse entrer en contact normal avec la surface du globe oculaire.
En attente de la chirurgie, l'application de diverses solutions de phytothérapie peut contribuer à soulager l'inflammation et le début d'infection :
§ Infusions de camomille, de bleuet, de mauve officinale sont réputées apaiser toutes les inflammations oculaires.Voir les articles correspondants.
§ Les hydrolats et eaux florales de bleuet ou de mauve facilitent grandement l'emploi de ces plantes médicinales.


L'Entropion

  • Définition

L'entropion consiste en un enroulement du bord libre de la paupière en direction du globe oculaire, les cils venant alors frotter contre la surface de la cornée.

  • Causes

Il existe trois grandes causes de l'entropion, héréditaire ou congénitale, cicatricilelle ou spasmodique.
§ L'entropion héréditaire ou congénital : De nombreuses races comme les caniches, les chow-chow, le dogue allemand, sont sujettes à cette malformation palpébrale.
§ L'entropion cicatriciel peut trouver son origine dans un traumatisme délabrant, dans des phénomènes inflammatoires chroniques ou dans des actes chirurgicaux mal maîtrisés. Ainsi, une intervention visant à traiter un ectropion peut-elle aboutir à la fromation d'un entropion si le praticien enlève trop de tissu palpébral.
§ L'entropion spasmodique est consécutif à une autre affection douloureuse du globe oculaire, uvéite, kératite importante, glaucome....


La douleur provoque un spasme des muscles des paupières qui occasionne l'enroulement du bord libre de celles-ci.
Le frottement des cils sur la cornée augment l'irritation et la douleur, et un véritable cercle vicieux s'installe alors.

Aspects cliniques

Une conjonctivite souvent violente , une irritation de la cornée provoquant des écoulements séreux puis purulents sont la règle, accompagnées le plus souvent d'un blépharospasme. (spasme des paupières entraînant la fermeture de celles-ci)
La gêne et la douleur parfois violente poussent l'animal à se gratter, à se frotter la face sur les sols, les objets, aggravant ainsi l'irritation et le spasme des paupières.
Non traité, l'entropion aboutit à une ulcération cornéenne qui peut atteindre les couches profondes de la cornée, mettant ainsi en péril l'intégrité de l'oeil atteint.

Traitement

Comme dans le cas de l'ectropion, le seul traitement est chirurgical.
Les techniques pour redonner un aspect correct aux paupières sont nombreuses, seul le praticien pouvant choisir celle qui sera le mieux adaptée aux cas présenté en consultation.
En attente de la chrirugie, il faut veiller à nettoyer soigneusement l'oeil atteint, à l'aide de solutions antiseptiques faibles, par exemple d'infusions ou d'hydrolats de bleuet, camomille ou mauve officinale.
Une instillation de collyres antibiotiques est impératif en cas d'infection importante.

Attention : l'automédication peut être source de complications graves dans ce cas. Ne jamais utiliser de vous même des collyres corticoïdes ou anesthésiques qui pourraient aggraver rapidement les ulcères cornéens et aboutir à la perforation de la cornée. Consultez toujours votre praticien en cas d'affection oculaire persistante.


Pour plus d'informations vous pourrez consulter les ouvrages " La santé par les plantes" et "Maux et remèdes" en vente dans la Boutique de notre site.

haut-de-page