Skip to Content

Brûlures

La majorité des brûlures rencontrées chez nos amis chiens et chats est occasionnée par contact avec des substances ou surfaces chaudes : feu, barbecue, eau bouillante, pots d'échappement, etc
Rarement sont décrites des lésions de brûlure chimique, comme par exemple après contact avec de la soude caustique ( déboucheurs WC) ou de l'acide ( batteries de voiture) .

Les différents degrés de brûlure

  • Les brûlures concernant moins de 75 % de l'épaisseur de la peau. La circulation capillaire pourra reprendre dans les 48 heures et la cicatrisation pourra se faire assez rapidement
  • La brûlures concernant toute l'épaisseur de la peau. Sans greffe de peau, la cicatrisation sera très lente car obtenue par migration des cellules épidermiques depuis les marges de la lésion. En outre, les animaux souffrant de ce type de brûlures sont exposés à de graves infections à staphylocoques ou pseudomonas.

Si plus de 15 % de la surface corporelle est détruite, un choc hémodynamique s'installe, entraînant troubles rénaux, respiratoires puis cardiaques. Si le seuil des 30 % est dépassé, le risque de décès devient très important

Le diagnostic

Le diagnostic est parfois très difficile si personne n'est présent au moment de l'accident.Les poils masquent pendant plusieurs jours les lésions. Souvent on découvre des placards de peau morte et desséchée, recouvrant une zone purulente en profondeur. Et la seule chose qui alerte le propriétaire est l'odeur insoutenable qui se dégage de la région brûlée.....

Le traitement

  • Il consistes à nettoyer et débrider les lésion par application de solutions antibiotiques. Vétédine diluée dans du sérum physiologique stérile, hibitane 5% dilué dans de l'eau bouillie.....Ces antisepsies se feront par irrigation ou balnéation. Si cela est possible, aucun pansement occlusif ne sera mis en place
  • En cas de choc, l'animal sera réhydraté par pose d'une perfusion et administration d'antibiotiques par voie veineuse. Dans certains cas, des perfusions protéinées seront nécessaires.
  • La cicatrisation sera de toute façon longue, parfois même très longue.
  • Dans certains cas, l'ablation des zones nécrosées, suivie ou non d'une auto greffe de peau sera nécessaire pour éviter plusieurs mois de soins.

Les médecines naturelles pourront aider l'animal à cicatriser plus rapidement : homéopathie pour mieux combattre le choc, extraits végétaux à visée antiseptique et cicatrisante, tels que extraits à base de Centella asiatica, Thymus vulgaris, Lavande officinale, Marron d'inde etc, etc

Pour toute information complémentaire, n'hésitez pas à nous demander conseil via la rubrique Contact du site ou à consulter les ouvrages Maux et Remèdes ou Pharmacie naturelle des premiers soins dans la boutique.

haut-de-page