Skip to Content

Asthme du Chat

L'asthme du chat, présentant de nombreux points communs avec celui dont peut souffrir l'être humain, se caractérise par des difficultés respiratoires aiguës. Il est du à un spasme des bronches consécutif à un phénomène allergique. Ce spasme diminue le diamètre des bronches, rendant ainsi l'inspiration malaisée voire douloureuse. Nos amis les chiens peuvent également en souffrir, mais bien plus rarement.

Les Symptômes

  • Dyspnée facilement reconnaissable, avec tirage costal et expiration de courte durée: Le chat éprouve des difficultés à inspirer, on observe des mouvements forcés et ralentis du thorax lors de l'inspiration. Les efforts à l'inspiration semblent parfois douloureux.
  • Dans une majorité de cas, la dyspnée est précédée pendant quelques jours d'une phase où l'animal tousse. Cette toux est sèche, quinteuse et semble épuiser l'animal.
  • En dehors des quintes de toux, l'animal n'est pas abattu, sa température reste normale. Toutefois, en cas d'agitation due à l'angoisse liée à la dyspnée, la température peut légèrement augmenter.

Examens complémentaires

  • Radiologie: On peut remarquer une hyper clarté au niveau pulmonaire, voire même un emphysème consécutif à une rétention d'air dans les poumons. (phénomène de « trapping »)
  • Laboratoire: On observe une augmentation du taux de globules blancs de type polynucléaires éosinophiles chez 80% de chats atteints. Cela prouve dans ce cas l'origine allergique de cette affection.

Traitement hygiénique

  • Essayer de déterminer le ou les allergènes responsables : Tests d'éviction, tests allergologiques, dosage des anticorps....
  • Eviter, si cela est possible le contact avec l'allergène......Mais un déménagement n'est pas toujours possible!! Les allergènes de type, par exemple, solvants, parfums d'atmosphères, peuvent être supprimés.
  • Traiter par désensibilisation les animaux sensibles à un très faible nombre d'allergènes. Mais c'est un processus long qui demande assiduité et persévérance. Son coût demeure toutefois limité.

Traitement de la crise aiguë

  • Corticothérapie par voie injectable pour une action intense et rapide. On ne peut et ne doit jamais s'en passer!
  • Cage à oxygène si la crise est vraiment intense
  • Les broncho dilatateurs par voie injectable, de type aminophylline peuvent éventuellement être préconisés.(et tous les broncho dilatateurs de manière générale)

Traitement de fond

  • Les antihistaminiques se révèlent peu efficaces et d'action très aléatoire chez nos amis les chats. Ils ne sont donc que très rarement utilisés.
  • Les corticoïdes par voie orale, administrés selon le protocole dit « à jours alternés » sont de rigueur pour lutter contre l'hypersensibilité.
  • Les sirops à base de théophylline peuvent être envisagés pour augmenter le diamètre bronchique, ainsi que la plupart des broncho dilatateurs.
  • Toujours veiller à prendre régulièrement la température, de façon à faire un dépistage précoce des surinfections bactériennes dues à l'accumulation de sécrétions bronchiques qui sont un milieu très favorable au développement des germes pathogènes.

Les médecines naturelles

Le traitement des phases aiguës nécessite toujours, malheureusement diront certains, d'avoir recours aux corticoïdes.
L'usage de tisanes ou d'huiles essentielles de Lavande officinale, de Thym à thujanol, de Romarin type 1,8 cinéole pourra grandement contribuer à améliorer la qualité de vie de chats asthmatiques.
Antisepsie des voies aériennes, élimination des mucosités, action anti inflammatoire, broncho dilatation modérée , toutes ces propriétés des plantes ci-dessus énumérées et de bien d'autres, comme le Ravintsare ou le Tea-tree par exemple, seront donc mises à contribution avec profit.

Attention : Le diagnostic de l'affection et la prise en charge des phases aiguës de l'asthme du chat doivent toujours conduire à consulter un praticien.

Pour plus d'informations, reportez-vous à nos ouvrages en vente dans la Boutique du site ou demandez nous conseil par la rubrique Contact. Une prise en charge par le biais d'une Prestation de soins en ligne pourra bien évidemment être envisagée.

haut-de-page