Skip to Content

Syndrome dilatation-torsion d'estomac chez le chien

Vous regardez la télévision, votre Berger allemand couché à vos pieds. Soudain, il se lève, gémit, se regarde le flanc anxieusement, faisant des efforts infructueux pour vomir, salivant abondamment. Puis, rapidement, son abdomen gonfle démesurément et votre chien se couche sans plus pouvoir se relever. N’hésitez pas, courez chez votre vétérinaire, vous êtes face à l’urgence absolue en médecine canine, le syndrome dilatation-torsion de l’estomac.

Les symptômes majeurs

Ce syndrome aigu, apparaissant très brutalement, intervient le plus souvent chez les chiens de grande taille, Berger allemand, Rottweiler, Labrador, dogues…dans les heures qui suivent un repas de grand volume et une activité physique marquée.
Il est du à l’accumulation de liquides et de gaz en très grande quantité dans l’estomac qui n’arrive plus à se vidanger, la dilatation se compliquant souvent d’une torsion de l’estomac qui bascule selon son grand axe et se tord véritablement.
On observe donc :

  • Une augmentation monstrueuse du volume abdominal
  • Une sonorité de tambour à la percussion du flanc
  • Une hyper salivation
  • Un état de choc, accompagné de douleurs et d'efforts de vomissement infructueux
  • Un essoufflement, avec tachycardie et congestion des muqueuses

Qu’il y ait torsion ou non, les conséquences en sont fatales rapidement. En effet, la compression des gros vaisseaux sanguins de la région stomacale interrompt la circulation sanguine entre le bas du corps et le cœur, entraînant par la même des troubles cardiaques gravissimes conduisant à la mort, ainsi que des troubles métaboliques eux aussi mortels.

Le traitement

La prise en charge doit être la plus rapide possible, les taux de réussite dépassant les 90%, si le chien est conduit dans la première heure chez le vétérinaire.

  • Les soins médicaux

Tout d’abord il faut mettre en place une réanimation médicale comportant une mise en perfusion et une antibiothérapie par voie injectable pour lutter contre l’état de choc ainsi qu'un traitement des troubles du rythme cardiaque.

Dès que l’animal est stabilisé, on décompressera l’estomac par un sondage gastrique accompagné d’un lavage pour éliminer les aliments fermentescibles. En cas d’insuccès, on pourra décompresser l’estomac en pratiquant une ponction évacuatrice à l’aiguille.

  • Les soins chirurgicaux

Quel que soit le résultat de ces manipulations, il faudra ensuite passer au temps chirurgical.
Le vétérinaire pratiquera une gastrotomie évacuatrice,c'est à dire une ouverture et une vidange de l’estomac par aspiration si le sondage a été infructueuxplus
Il interviendra pour replacer l’estomac en position anatomique, le « détordre », qu'il ait pratiqué ou non une gastrotomie.
Il est parfois nécessaire de pratiquer l’ablation de la rate, lorsque celle-ci est nécrosée suite à la torsion des vaisseaux gastriques et spléniques.
Une gastropexie sera toujours pratiquée pour prévenir les récidives : l’estomac sera fixé par des points de suture irrésorbables à la paroi abdominale, empêchant ainsi une nouvelle bascule de l’estomac.
Une hospitalisation de quelques jours sous perfusion est à prévoir.

Prévention du syndrome dilatation-torsion de l’estomac

Tout d’abord, il est important de distribuer la ration journalière en 2 voire 3 repas.

Puis de laisser le chien au repos dans les deux heures qui suivent chaque repas, en particulier de veiller à ne faire pratiquer au chien aucun jeu entraînant des courses, des sauts et cabrioles diverses.

Adopter un aliment pour chiens de grande race : Que ce soit sous forme de ration ménagère ou d'aliment sec industriel, la ration devra comporter peu d’éléments fermentescibles, devra occuper le moins de volume possible et sera composée d' ingrédients nécessitant une mastication la plus longue possible pour diminuer la vitesse d’ingestion ainsi que la gloutonnerie.

Retenir donc que ce grave problème nécessite un transport rapide chez votre vétérinaire, condition absolue de la survie de votre animal. Le respect de règles d’hygiène de vie, alimentaires et comportementales, permettra en partie de prévenir ce risque.

L’utilisation de remèdes de phytothérapie et d'aromathérapie pourra aider votre animal à avoir un comportement alimentaire et des capacités digestives plus à même de prévenir en partie ce terrible syndrome, en permettant de diminuer la formation de gaz de fermentation, et en diminuant la stase des aliments dans l'estomac.

Pour tout conseil en diététique personnalisé, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique Prestations en ligne.

haut-de-page