Skip to Content

Lithiase biliaire

La lithiase biliaire est consécutive à la formation de calculs dans les voies biliaires, soit au niveau de la vésicule, soit au niveau du canal cholédoque qui conduit la bile du foie vers le duodénum. Cette affection est nettement plus rare chez nos amis à 4 pattes du fait de la plus faible teneur en cholestérol de leur bile et de la présence dans celle ci de facteurs de protection. Souvent, cette affection n'est décelée qu'à l'occasion d'une intervention chirurgicale dans la région anatomique du foie pour une autre raison, voire même n'est qu'une trouvaille d'autopsie.

Les symptômes

Très souvent il n'existe aucun symptôme hormis quelques épisodes de vomissements, surtout lorsque les calculs se trouvent en position intravésiculaire. En effet, la douleur est inexistante, au pire très modérée.
Le plus souvent une lithiase se traduit par un ictère post hépatique, c'est à dire une jaunisse.
Durant longtemps l'appétit et l'état général restent excellents. Ils ne commencent à se dégrader qu'après le début de l'atteinte hépatique qui en résulte.

Diagnostic par examens complémentaires

  • Les examens de laboratoire révèlent une élévation majeure des taux de bilirubine conjuguée et des phosphatases alcalines dans le sang.
  • La radiographie sans préparation est souvent de peu d'intérêt, les petits calculs biliaires étant relativement transparents aux RX
  • La possibilité d'injecter auparavant un produit iodé de contraste existe, mais ets rarement employée dans cette indication.
  • L'échographie reste la technique d'imagerie médicale en pratique courante qui donne les meilleurs résultats.

Traitements

  • Le traitement médical faisant appel à des molécules permettant de dissoudre les petits calculs reste assez peu utilisé, les statistiques ne permettent pas d'en juger l'efficacité.
  • Le traitement chirurgical par ablation de la vésicule et/ou ouverture du cholédoque pour en retirer les calculs qui l'obstruent n'est pas de pratique courante, car la voie d'accès chirurgical à la vésicule est souvent peu aisée chez nombre de races canines.
  • L'ablation des calculs est souvent associée à un traitement de la péritonite associée, car souvent un diagnostic tardif a abouti à une rupture du cholédoque et un épanchement biliaire intra abdominal.
  • Toute chirurgie doit être suivie d'un régime à vie, consistant en une augmentation de la ration en protéines et une baisse drastique du cholestérol alimentaire.
  • Médecines naturelles : l'usage de l'aroma phytothérapie peut être bénéfique dans la prise en charge des animaux souffrant de petits calculs biliaires ( boues biliaires , dans le cadre de la prévention du risque de lithiase biliaire ou en post opératoire. Ces médecines doivent malgré tout être mises en route par un praticien, car l'administration de cholagogues pour des lithiases importantes pourrait être dangereuse.

Pour tout conseil sur la prévention du risque de lithiase biliaire ou pour tout conseil sur les régimes à adopter, n'hésitez pas à consulter nos rubriques diverses, les ouvrages en vente dans notre Boutique ou à nous demander conseil via la rubrique Contact de notre site.

haut-de-page