Skip to Content

Bulletin_janvier_2017

janvier 2017

EDITORIAL

 
En ces premiers jours de 2017, je vous présente à tous mes meilleurs voeux de santé, de bonheur et de prospérité, pour vous, mais également pour tous vos compagnons à quatre pattes. Que 2017 soit une année propice à l'étude et à la pratique des médecines qui nous sont chères, afin de maintenir nos amis en bonne santé ou de les aider à la réacquérir en cas de soucis. J'espère que les conseils prodigués dans mon site ou via vos demandes de contact vous aideront à prendre en charge les petits bobos, mais aussi les ennuis de santé plus sérieux. Lire la suite

 


Le Dossier du mois

Les Cystites

Une pathologie fréquente à ne pas négliger

Les cystites

Une cystite est une inflammation de la paroi de la vessie. Les symptômes que l'on peut observer sont:

  • Une augmentation du nombre de mictions quotidiennes, accompagnée d'une diminution du volume des urines émises à chaque miction, ce phénomène étant appelé pollakiurie
  • Une douleur accompagnant la miction ( gémissements, léchage du méat urinaire...), mais aussi à la palpation de la vessie
  • La présence de pus dans les urines, appelée pyurie
  • La présence de sang dans les urines, appelée hématurie ( très fréquent )

Les causes

Les cystites d'origine vésicale pure

L'infection des voies urinaires basses est une des causes les plus fréquentes des cystites, mais aussi la conséquence d'une cystite. ( car il existe de nombreuses formes de cystites sans infection du tractus urinaire ). Quelles sont donc ces étiologies vésicales autres qu'infectieuses

  • Tumeurs de la paroi
  • Corps étrangers dans la vessie: calculs, bouts de sonde urinaire s'étant détachée
  • Diverticules vésicaux
  • Fistules entre vessie et vagin, soit spontanées, soit consécutives à un acte chrurgical raté
  • Fibrose chronique de la paroi
Lire la suite

Billet d'humeur......Le scandale des vaccins

Il ne se passe pas une semaine sans que revienne sur le devant de la scène médiatique le scandale des vaccins destinés aux nourrissons, puis aux enfants. Pour faire bref: si beaucoup d' homeopathes, dont je fais partie, reconnaissent l'utilité indéniable de la vaccination contre les maladies infectieuses mortelles ou invalidantes que sont la diphtérie, la poliomyélite, le tétanos, la coqueluche, nombreux sont ceux qui estiment préjudiciable de multiplier à l'infini les vaccins effectués, surtout lorsque ces vaccins ne sont pas forcément utiles, ou bien lorsque leur totale inocuité n'est pas prouvée à 100 % ( en particulier ceux qui contiennent des sels d'aluminium comme adjuvant). De ce fait, l'abandon voila quelques années du célèbre DTPolio au profit de vaccins penta, puis hexavalents par les laboratoires, avec pour seul but d'accroitre considérablement leurs bénéfices est un véritable scandale politique, financier et sanitaire. Les parents n'ont plus le choix. Mais le pire reste à venir: le ministère compte rendre obligatoire le vaccin contre l'hépatite B et contre le papillomavirus en incluant les valences dans un vaccin global qui deviendrait décavalent. Il est inutile de rappeler les soupçons qui pèsent sur le vaccin contre l'hépatite et les soupçons de relative inefficacité du vaccin contre le papillomavirus ( Gardasil) . Le prix du vaccin qui avait été multiplié par 10, le sera bientôt par 15, creusant ainsi un peu plus le trou de la sécu au profit des trusts pharmaceutiques, e au détriment de la santé de nos enfants.....scandale, disais-je ?