Skip to Content

Bulletin mars 2015

Mars 2015

EDITORIAL

Voila bientôt cinq ans que Phytanimal existe. De très nombreux amoureux de la nature et de leur animal se sont tournés vers mon site pour s'informer, voire s'initier aux médecines naturelles et faire ainsi bénéficier leur compagnon à quatre pattes des bienfaits des huiles essentielles, des plantes médicinales et des remèdes issus des théories de Samuel Hahnemann. Il me faut aujourd'hui expliquer une fois de plus le fonctionnement du site. Si je mets à la disposition des lecteurs des articles que je rédige et qui leur permettent de découvrir ces thérapeutiques, si je me propose de donner quelques conseils quant à certaines pratiques, il me faut rappeler que demander la mise en route d'une thérapeutique voire d'un suivi de soins par le simple biais de la rubrique contact n'est pas possible.....Lire la suite.....

 

 


Le Dossier du mois

L'Aloé Vera

Une succulente aux vertus émollientes et hydratantes

L'Aloé Vera

L’aloès existe sous la forme de plus d’une centaine d’espèces, celle qui est le plus utilisée en médecine étant l’Aloe vera ou Aloe vulgaris. Plante vivace et succulente, elle vit dans les régions chaudes et au climat sec en touffes drues. Les feuilles sont charnues et bordées d’épines acérées, les fleurs de couleur rouge, parfois jaunes, forment une hampe florale au centre des feuilles.
La partie centrale des feuilles est constituée d’une pulpe très riche en eau, en vitamines, acides aminés divers, acide salicylique, stérols et polysaccharides de la famille des glucomannanes et des acémannanes.
Sur tous les continents, à toutes les époques, l’aloès a été utilisé comme nourriture et plante médicinale, depuis l’Inde des brahmanes où elle était considérée comme une plante sacrée, jusqu’à nos jours où de nombreuses études scientifiques confirment ses bienfaits.....Lire la suite....

Billet d'humeur....Quand le deuxième fabricant de pesticides au monde s moque de nous.

Jamais les actions Bayer n'avaient été aussi haut à la bourse de Francfort. Mais cette santé financière éclatante est due en partie à de nombreuses pratiques nuisibles pour l'homme et pour l'environnement. Néonicotinoïdes responsables de la mort de milliards d'abeilles et glufosinate responsable de cancers et de malformations foetales sont interdits en Europe...Mais Bayer ne se prive pas d'en inonder les pays où les réglementations sanitaires le permettent. Ou comment se foutre de la binette du consommateur européen !