Skip to Content

fièvre

La Petite Centaurée

De la famille des gentianes, la petite centaurée, Erythraea centaurium, est une plante herbacée le plus souvent annuelle , de taille modeste, poussant au bord des pâturages, des chemins et en lisière des bois. Elle est réputée comme plante médicinale dans toutes les régions de France où elle pousse et on lui reconnaît de multiples vertus

Ehrlichiose canine

Définition

L'ehrlichiose canine est une maladie infectieuse due à l'infection par un micro organisme de la famille des rickettsies, Ehrlichia canis. L'infection fait suite à l'inoculation des rickettsies par une tique dénommée Ripicephalus sanguineus. Le parasite se trouve dans les cellules sanguins mono nucléées appelées monocytes. La maladie sévit chez nous autour du bassin méditerranéen.

Mammites

Les mammites sont des infections touchant le tissu mammaire chez une chatte ou une chienne dans les jours qui suivent la mise bas. La plus fréquente, et de loin, est la mammite à staphylocoque doré de la chienne, qui évolue toujours de façon suraiguë ou aiguë avec suppuration nauséabonde et parfois gangrène de la mamelle ou des mamelle atteintes.

Piroplasmose canine

La piroplasmose est une maladie parasitaire du sang, consécutive à la présence à l’intérieur des globules rouges de parasites appelés Babesia canis. D’où l’autre nom que porte cette maladie, à savoir la Babésiose. Ces parasites provoquent une hémolyse, c'est-à-dire un éclatement des globules rouges, entraînant une anémie, et par voie de conséquence un dysfonctionnement du foie et des reins. La piroplasmose est une maladie non contagieuse, elle se transmet uniquement par la morsure d’une tique infectée.

Maladie de Carré

Maladie contagieuse connue depuis cinq siècles, la maladie de Carré est aussi répertoriée sous son nom anglais de Distemper. Ainsi le fameux vaccin annuel CHPPiL peut il être dénommé DHPPiL. Cette maladie est due à un paramyxovirus, virus proche de celui de la rougeole de nos enfants. Il résiste bien au froid, mais est détruit rapidement par la chaleur, les U.V et la dessiccation. Il semble pouvoir s’attaquer à toutes les espèces de carnivore terrestre, hormis les ursidés et sans doutes les hyènes.

Coup de chaleur et insolation

Un bel après-midi de juillet, vous emmenez votre animal en vacances. La famille étant assoiffée, vous optez pour une halte. Dix ou quinze minutes suffiront, inutile de s’embêter à sortir Félix et Milou de la voiture. A votre retour, l’un comme l’autre bavent, sont  agités, respirent comme une vieille locomotive à vapeur, Félix ayant même vomi…..vous venez de déclencher chez vos compagnons à quatre pattes un coup de chaleur des plus caractéristiques !

Syndiquer le contenu