Skip to Content

antiparasitaire

La Petite Centaurée

De la famille des gentianes, la petite centaurée, Erythraea centaurium, est une plante herbacée le plus souvent annuelle , de taille modeste, poussant au bord des pâturages, des chemins et en lisière des bois. Elle est réputée comme plante médicinale dans toutes les régions de France où elle pousse et on lui reconnaît de multiples vertus

La Giardiase

La giardiase, appelée également lambliase,  est une entérite provoquant une diarrhée souvent de forte intensité, due à la présence dans la lumière de l'intestin d'un parasite appelé Giardia canis ou cati selon l'espèce touchée.

Symptômes

La diarrhée observée est très importante, les selles sont extrêmement liquides, et contiennent souvent du sang.

La Phtiriose

La phtiriose est l'infestation du chat et du chien par des poux. Les formes les plus fréquentes sont occasionnées par des espèces dites mallophages, c'est à dire se nourrissant de débris cutanés. Chez le chien il s'agit de l'espèce Trichodectes canis, chez le chat de Felicola subrostrata. Il existe malgré tout chez le chien un pou hématophage, cest à dire se nourrissant du sang de son hôte, en l'occurence Linognathus setosus que l'on ne rencontre plus guère que chez les chiens errants ou les chiens de ferme.

La Bourdaine

La Bourdaine, Frangula alnus ou Rhamnus frangula est un arbuste de 2 à 7 mètres de hauteur, appartenant à la famille des Rhamnacées. Elle pousse en milieu humide et peu exposé aux fortes chaleurs. Son écorce est utilisée depuis l'antiquité comme laxatif.

Tiques

Les tiques sont des parasites externes de la famille des acariens, appartenant à plusieurs espèces, les plus répandues dans nos régions tempérées étant les Ixodes , les Dermacentor et les Ripicephalus.
Elles vivent une bonne part de leur vie dans le milieu environnant, fixées sur des végétaux ou à la surface des rochers ou des murs.

Les puces et la DAPP

Tout le monde ou presque connaît les puces.
Petits insectes sauteurs aptères de couleur brune ou noire, elles peuvent faire des bonds plus d’un mètre pour passer d’un animal à l’autre, et mesurent de 1 à 2 mm.
Ce sont des insectes hématophages, qui se nourrissent en piquant nos compagnons pour leur prélever du sang, ce qui provoque démangeaisons, grattage et mordillements.

Otites

Les otites sont la plupart du temps une inflammation du conduit auditif externe chez le chien et le chat.
Elles se traduisent donc par une douleur, un érythème, parfois du prurit, et un œdème de la paroi du conduit.
L’animal secoue la tête, se gratte les oreilles, gémit.
La douleur est souvent la cause de réflexes de défense. Attention donc lors des manipulations des oreilles de votre chien!
De toute façon, seul un examen à l’otoscope, donc réalisé par votre vétérinaire, permettra d’établir diagnostic et traitement.

Organophosphorés et carbamate: des insecticides toxiques

Ces deux familles de substances chimiques entrent dans la composition de nombreux anti parasitaires externes de nos animaux de compagnie, incorporés dans des colliers anti puces, ou présentés en en atomiseurs ou sous forme de granulés. Leur ingestion est responsable d’intoxications graves, souvent mortelles, en raison de leur effet anti cholinesterasique

Helminthoses des carnivores: les vers du tube digestif

Vous faites la litière de votre chat et remarquez la présence de « grains de riz » à la surface des crottes de votre compagnon.
Votre chiot vient de vomir de « longs spaghettis » jaunâtres.
Et vos petits amis n’ont avalé ni pâtes ni riz !!!
Vos amis souffrent tout simplement d’un parasitisme intestinal, ce qui est le cas de 25 % des chats et d’une majorité de chiens non médicalisés.

Gales

Les gales sont des parasitoses cutanées contagieuses causées par des acariens vivant en surface et dans les couches superficielles de la peau ou dans les conduits auditifs. La gale des oreilles et la démodécie font l’objet de chapitres particuliers ( voir ces termes )

Syndiquer le contenu